Chers lecteurs, vous pouvez laisser vos impressions ici :

Avis des lecteurs.

Commentaires : 14
  • #14

    Stéphane Loiseau (mercredi, 20 janvier 2016 20:53)

    Merci à tous pour vos retours si agréables !
    Stéphane

  • #13

    Karen (mercredi, 20 janvier 2016 18:34)

    Massa...
    Quelle histoire!
    La trame est bien tenue, tout au long de ma lecture je suis allée de surprises en surprises.
    Cette histoire pleine d'aventure et d'imagination est incroyable.
    J'ai tout simplement adoré, j'ai été un peu surprise qu'on ne sache pas si les autres êtres humains redeviendraient "évolués" ou non à la fin mais ce n'est pas plus mal de laisser une aura d'hésitation.
    Le message au travers du livre est clair et fait réfléchir.
    Je suis très contente de ma lecture et peut-être que j'irais faire un tour en Dordogne un de ces jours!

  • #12

    Cathy Grisser (mercredi, 12 février 2014 21:20)

    "Un siècle trop tard ".... Oui mais voilà ! ...
    Mon tour du siècle est terminé ! Me voilà revenue dans notre monde... Une aventure que j'ai beaucoup appréciée, presque à regrets d'arriver à la dernière page et de devoir... revenir ! ;-) J'aurais peut-être pris la place de Virginia ... va savoir ...
    En conclusion, vraiment très satisfaite de mon achat et de cette lecture !
    Et encore bravo pour tes talents !

  • #11

    Monique PERS (vendredi, 17 janvier 2014 20:12)

    J'ai beaucoup aimé mon voyage sur le bateau d'"Un siècle trop tard", j'ai juste regretté qu'il soit si vite terminé. Le style est agréable et l'histoire plaisante. Il m'a donné envie de lire tes autres romans. Merci, Stéphane pour ce beau roman.

  • #10

    Habiba Nouar (samedi, 07 septembre 2013 13:54)

    j'ai adoré un siècle trop tard,je suis une fan,félicitations,ta une manière trés douce a écrire,je flotte comme un papillon heureux aux milieux des champs,merci, c'est un plaisir a lire,tu me donne l'éspoir de me battre et vivre,merci beaucoup noble écrivain.

  • #9

    Papyrus (dimanche, 03 juin 2012 18:26)

    Bonjour, Pouvez-vous prendre contact avec la librairie de Chemillé ? merci.

  • #8

    roger ortu (dimanche, 06 mai 2012 15:42)

    J'ai pris un réel plaisir a lire Massa.
    Me laissant imbriquer dans toute l'intrigue, une sorte de retour en arrière caverneux qui nous rappel ce que nous sommes vraiment au delà de nos certitudes
    Encore bravo...

  • #7

    Jean-Pierre Tusseau (jeudi, 03 mai 2012 07:37)

    J'ai bien aimé ce voyage haletant en compagnie de Massa. L'excès des ondes modifie notre comportement et l'on commence à prendre quelques mesures pour protéger notre santé. Il est parfois presque gênant de parler à quelqu'un face à face sans avoir recours au portable. Est-ce même hygiénique ? Les espaces WiFi se multiplient. Tout en étant dans un monde terrestre, on vit en permanence dans les ondes... et ce n'est pas sans effet sur la santé.
    Le drame que tu évoques -pire encore sans doute- ne maquera pas de se produire avec la multiplication et le vieillissement des centrales nucléaires. Je l'ai esquissé avec le sourire dans mon roman "Et il ne s'est rien passé" (ed. du Petit Pavé).
    La retraite finale de Julien et Massa dans un monde plus "primitif" mais communautaire m'a fait penser à "Malevil" de Robert Merle.
    Je te joins comme convenu lors de notre rencontre à la maison de la presse le lien avec ma page sur le site de la Charte :http://repertoire.la-charte.fr/i713-jeanpierre-tusseau

  • #6

    sylvie Jardot (jeudi, 29 mars 2012 10:43)

    Un roman prenant qu'on a du mal à poser . Un personnage irritan, un regard sombre sur la société actuelle mais une fin ouverte sans appel sur l'Homme. J'ai adoré et j'adhére à 100% au message de ce livre. Merci Stéphane !

  • #5

    Michèle et Alain (jeudi, 22 mars 2012 15:32)

    Roman captivant qui pose un véritable problème de société.Le style est fluide et l'histoire haletante. Ce deuxième roman est prometteur en attendant le troisième.

  • #4

    roman-stephane-loiseau (lundi, 08 août 2011 17:21)

    de Jacky : Très sincèrement, j'ai adoré ton histoire : si je devais comparer ton style, je le rapprocherai de René Barjavel, ce qui n'est pas peu dire. Le récit est très bien mené, avec le petit suspens qui va bien à la fin de chaque chapitre, ton écriture est fluide et tes personnages parfaitement dessinés. Personnellement, j'ai beaucoup apprécié le
    découpage en petits chapitres. Bref, c'est du très beau boulot. Allez, juste pour te reprocher une chose, il manque sans doute une once de sensualité à cet écrit : Barjavel le faisait très bien... O:-) Je t'adresse donc toutes mes félicitations les plus sincères pour ce premier bébé et je t'encourage vivement à poursuivre.

  • #3

    roman-stephane-loiseau (lundi, 08 août 2011 17:20)

    de Françoise : J'ai beaucoup aimé votre livre et je suis pleinement heureuse de l' avoir découvert.Il est fascinant ,ses chapitres courts qui passent d'un personnange à un autre ,d'un monde à l'autre maintiennent le suspense et permettent une lecture facile.Encycla est envoutant mais aussi inquiétant par sa monotonie et son uniformité.L'enrichissement s'opère aussi par la diversité. Mais votre livre pose le problème de notre société de consommation où tout a un prix et où savoir et sentiments ne sont pas les priorités!Encycla permet de prendre conscience de la necessité du savoir et du plaisir qu'il procure.On y retrouve presque les paroles de Balzac:"vouloir nous brûle et pouvoir nous possède mais savoir laisse notre faible organisation dans un perpétuel état de calme."

  • #2

    roman-stephane-loiseau (lundi, 08 août 2011 17:19)

    de Cécile : une bulle de verre dans l'or noir' est à mettre dans toutes les mains, il y a dans ce bouquin beaucoup d'humanité dans sa vision d'un monde idéal presque virtuel, juste au dessus de notre monde. Ca se lit vite, parce que Stéphane a compris comment accrocher notre attention : j'y ai trouvé l'imagination et la vision sans concession d'un Orwell mâtinés des techniques littéraires d'un Pennac.

  • #1

    roman-stephane-loiseau (lundi, 08 août 2011 17:18)

    de Diane : Merci pour cette promenade à travers le globe et meme plus loin encore, merci de nous faire poser des questions sur ce que l'avenir nous reserve, est ce que je ferais le choix d'une vie sur rondos? je ne sais pas j'aurai plutot tendance à dire non car la vie la bas me semble "tout le monde pareil", meme vetement, meme logement, par contre une vie sans monaie et remplie d'échanges, c'est le top.